Soulagez vos douleurs, corrigez votre posture, optimisez votre santé.

Nous aidons chacun des membres de la famille à soulager leurs douleurs ou autres symptômes, à corriger leur posture et à obtenir un fonctionnement optimal de leur colonne vertébrale. Nous aidons aussi nos patients à trouver des solutions durables pour maintenir une santé optimale via, entre autre, des ajustements réguliers et l’activité physique.

La première visite est consacrée à l’examen et à la prise de radiographies.  Si votre chiropraticien le juge opportun, il pourrait y a avoir un traitement dès la première visite.  Lors de la deuxième visite, on vous expliquera en profondeur votre diagnostic, vous verrez vos radiographies et vous recevrez votre premier ajustement.  C’est donc au cours de votre troisième visite que recevrez vos recommandations de soins basées, entre autres, sur vos réactions au premier traitement.

Lors de votre troisième visite, votre chiropraticien vous recommandera des soins correctifs. On vous expliquera ce que cela implique: le temps requis, la fréquence de vos visites, les exercices à faire ainsi que toutes les recommandations que votre chiropraticien peut vous donner dans le but que vous obteniez une santé optimale.

Les soins correctifs nécessitent du temps.  Les troubles de postures, les désalignements de la colonne vertébrale ainsi que les autres troubles que votre chiropraticien vous recommandera de faire corriger se sont installés lentement avec les années.  Cela même si la douleur est apparue récemment suite à quelque chose d’anodin.

Liberté de choix.

Soyez assurés que votre chiropraticien vous recommandera les meilleurs types de soins qu’il peut vous offrir.  Cependant, vous ne serez jamais contraint à entreprendre ou poursuivre des soins de longue durée.

Chiropratique familiale

Au cours des 19 dernières années, nous avons aidé plus de 4000 personnes à soulager leurs douleurs, à corriger leur posture et à trouver des solutions durables pour maintenir une santé optimale. 

La clientèle que nous servons est composée majoritairement de familles pour qui la santé est une valeur de base. 

Nous aidons chacun des membres de ces familles à soulager leurs douleurs ou autres symptômes, à corriger leur posture et à obtenir un fonctionnement optimal de leur colonne vertébrale. Nous aidons également nos patients à trouver des solutions durables pour maintenir une santé optimale via, entre autre, des ajustements réguliers et l’activité physique.


Chiropratique sportive

Au cours des 18 dernières années, nous avons aidé plus de 4000 personnes à soulager leurs douleurs, à corriger leur posture et à trouver des solutions durables pour maintenir une santé optimale.  Ce sont également de nombreux athlètes de tous les niveaux qui ont pu reprendre la compétition et performer au meilleur d’eux-mêmes grâce au diagnostic et au traitement des blessures musculo-squelettiques que nous offrons.

Avec l’engouement grandissant de la course à pied, bon nombre de nos patients pratique cette activité avec passion et engagement.  Le Dr Lepage étant lui-même un marathonien, nos patients nous portent une grande confiance pour le diagnostic et le traitement des blessures reliés à la course à pied, pour leur préparation à des épreuves de longues distances ou simplement pour savoir comment commencer à courir sans se blesser.

Le syndrome du cuboïde.

Infolettre d’octobre 2020

Sources: Running Doc’s Guide to Healthy Running, Lewis G. Maharam, MD and http://www.footvitals.com

Le syndrome du cuboïde est une subluxation (dislocation partielle) de l’os cuboïde entraînant douleur et inflammation au pied.  Cet os fait partie des os du tarse, au centre et à l’extérieur du pied.  Ce sont habituellement les athlètes qui développent cette condition, souvent après une première blessure à cette région, par exemple une entorse de la cheville.  L’excès de pronation de la cheville est très souvent en cause.  Les athlètes pratiquant des sports dans lesquels les mouvements répétitifs aux pieds sont importants, entre autres la course et la danse, sont plus à risque.

Signes, symptômes et diagnostic

La douleur produite par le syndrome du cuboïde se manifeste habituellement au côté extérieur du pied ainsi que sous son arche et est aggravée par la marche.  Les symptômes peuvent donc s’apparenter à ceux de la fasciite plantaire, ce qui explique que le syndrome du cuboïde est souvent mal diagnostiqué.  Par ailleurs, les radiographies sont utiles pour éliminer d’autres possibilités comme une fracture de stress, mais le syndrome du cuboïde ne peut être diagnostiqué avec les rayons-x.

-Douleurs et inflammation : directement à la région du cuboïde et sous le pied; l’œdème (enflure) est parfois présent.  Le test du saut (sauter sur une jambe) reproduit habituellement les douleurs.

-Réduction de la mobilité : les mouvements du pied et de la cheville sont habituellement restreints, en particulier l’inversion (rouler la cheville vers l’intérieur).

-Démarche anormale : les gens avec cette condition vont avoir tendance à mettre le moins de poids possible sur le pied affecté.  La douleur est à son plus fort lorsque le pied affecté pousse pour quitter le sol.

Traitement

Lorsque bien diagnostiqué, le syndrome du cuboïde se traite assez facilement avec des manipulations spécifiques, un support ainsi que du repos.

-Manipulation : votre chiropraticien peut effectuer une manipulation très spécifique sur l’os pour lui redonner sa position normale.  La manipulation sera habituellement suivie par des ultrasons, des applications de glace et un support du cuboïde.

-Orthèses : très souvent, votre chiropraticien vous recommandera des orthèses plantaires moulées pour réduire la pronation de votre cheville et supporter adéquatement le cuboïde.  Les orthèses sont également utiles pour prévenir les récidives.

Exercices :  certains muscles de la jambe ont un rôle primordial dans la stabilité de cet os, en particulier le long fibulaire (muscle situé sur le côté extérieur de la jambe) qui passe sous le cuboïde et sert en quelque sorte de support pour cet os.  Si nécessaire, votre chiropraticien vous prescrira des exercices qui vous aideront à prévenir cette condition.

Bon entraînement!

20 ans au service de la communauté.

Infolettre spéciale.

Photo: Peter Zeeman.

Le 9 septembre 2000, le Dr Patrick Lepage, chiropraticien, recevait ses tous premiers patients à sa clinique de Saint-Lazare. Tout juste gradué de l’Université du Québec à Trois-Rivières avec la 3e cohorte de chiropraticiens formés au Québec, son bureau était alors situé au coin des rues Bédard et Sainte-Angélique. Bien qu’il soit originaire de Rimouski, il avait choisi Saint-Lazare en raison de la population qui était le reflet de la clientèle qu’il désirait cibler.

Seulement quelques mois après l’ouverture de la clinique de Saint-Lazare, le jeune chiropraticien fit l’acquisition d’un second bureau à Valleyfield.  En 2003, il a été finaliste dans la catégorie « Jeune entrepreneur de l’année » au gala de la Chambre de commerce de Vaudreuil.  Tout en continuant à développer son entreprise à Saint-Lazare, Dr Lepage travailla aussi de 2007 à 2010 au Centre médical Pierrefonds.  En 2008, il acheta le bâtiment du 2010 Chemin Sainte-Angélique pour y installer ses bureaux et se concentrer uniquement sur cette clinique.

Impliqué dès le départ

Dès l’ouverture de la clinique en 2000 le Dr Lepage chiropraticien s’est impliqué dans la communauté à tous les niveaux : membre de ligues sportives, levées de fonds pour des organismes locaux, Guignolée, soigneurs pour des équipes sportives, etc.  Depuis 2013, trois levées de fonds par année sont organisées au Centre chiropratique au profit de Leucan Montérégie.  Depuis la fondation du Centre chiropratique Dr Lepage, ce sont plus de 27 000$ qui ont été remis à des organismes locaux et régionaux.  L’équipe du chiropraticien est également impliquée dans l’organisation de la Course Bryan Liew.  La 7e édition édition de cet événement aura lieu le 12 septembre 2021.

Équipe

Malgré les changements au sein de l’équipe durant toutes ces années, Dr Lepage a toujours choisi une équipe dynamique et accueillante. Le cabinet comprend deux chiropraticiens, deux assistantes chiropratiques et une massothérapeute. Cette dernière, Élodie Desprez, présente depuis déjà 18 ans, est très appréciée de sa clientèle en offrant un service exceptionnel en massothérapie.

En 2018, l’arrivée d’une 2e chiropraticienne, la Dre Alexandra Occean, a permis à la clinique d’offrir aux patients un service plus diversifié et de rendre l’accès plus rapide à un chiropraticien.  Originaire de Vaudreuil-Dorion, elle est attentionnée à ses patients et déjà très occupée. 

Camille et Geneviève, les deux assistantes du Centre chiropratique Dr Lepage, accueillent les patients avec cordialité et efficacité.

Équipements à la fine pointe

En août 2019, le Centre chiropratique a converti ses installations radiologiques conventionnelles en un système entièrement numérique à la fine pointe.  Les avantages de cette technologique sont multiples: meilleure résolution des clichés, obtention instantanée des images et plus grande précision des diagnostiques pour en nommer que quelques uns. De plus, ce système n’a aucun effet néfaste sur l’environnement contrairement aux développeurs avec solutions chimiques conventionnels.  La clinique est également équipée d’appareils de thérapie par ultrasons, très utiles dans le traitement des blessures sportives.  La pratique des Drs Occean et Lepage est d’ailleurs de plus en plus orientée vers les gens actifs et sportifs. 

Plusieurs projets pour le futur

La clientèle du Centre chiropratique Dr Lepage étant en constante augmentation, il est possible de voir la bâtisse s’agrandir au cours des prochaines années.  Ceci permettrait d’accueillir un troisième chiropraticien et d’avoir une salle spécialisée pour le diagnostic et le traitement des blessures sportives. 

Dernière mise à jour: vendredi 29 mai 2020, 9h00.

Message important : reprise des soins chiropratiques réguliers.

Suivant les dernières directives du gouvernement du Québec et de l’Ordre des chiropraticiens du Québec, les soins chiropratiques réguliers reprennent dès le 1er juin.

Vous pouvez dès maintenant nous téléphoner ou nous contacter par courriel pour prendre rendez-vous:

Un protocole sanitaire rigoureux est déjà en place à notre clinique depuis la fin mars et sera maintenu pour une période indéterminée.  Afin d’être vu par un(e) chiropraticien(ne), vous devez également passer le questionnaire de triage Covid-19 (voir plus bas).

Une fois à la clinique, nous vous demandons de porter un masque, de désinfecter vos mains à votre arrivée et de maintenir une distance de 2 mètres avec le personnel à la réception ainsi qu’avec les autres patients.  Si vous avez votre propre masque, nous apprécierions que vous l’apportiez, sinon nous pouvons vous en fournir un.  Vous devez aussi venir non accompagné(e) si possible et laisser vos effets personnels dans votre véhicule. 

Votre chiropraticien ainsi que notre personnel suivent rigoureusement les directives sanitaires en vigueur pour les cabinets privés de soins de santé.

Nous avons très hâte de vous revoir, même avec votre masque!

Dr Lepage, chiropraticien.

____________________________________________________________________________

Triage téléphonique en vigueur:

Dès la fin mars, nous avons mis en place un rigoureux protocole sanitaire décrit en détails dans le Guide synthèse de directives et recommandations pour la reprise complète de l’exercice de la chiropratique en contexte de pandémie (COVID-19). et résumé dans l’affiche ci-bas:

N’hésitez pas à nous joindre en tout temps si vous avez des questions:

Notez également que le service de massothérapie reprend le 1er juin.

Trois choses à savoir sur les douleurs à l’ATM.

Infolettre d’août 2020

Sources: Canadian Chiropractic Association.

Les douleurs à l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) ou articulation de la mâchoire peuvent être invalidantes – parlez-en à la Dre Sasha Hamid, chiropraticienne à Ottawa. À l’école primaire, elle a commencé à souffrir de violents maux de tête. Sa mâchoire se bloquait dans une position, allant parfois jusqu’à se disloquer. La douleur était si intense qu’elle l’empêchait de se concentrer en classe et de participer à des activités parascolaires.

Seule une chirurgie pouvait soulager la Dre Hamid, née avec une petite mâchoire, mais l’opération était impossible tant qu’elle prenait les analgésiques qui lui permettaient jusque-là de terminer ses journées. Ne sachant pas comment elle gérerait la douleur sans médicaments, son chirurgien l’a dirigée vers un chiropraticien.

Image: site web de Guide des soins (guidedessoins.com).

1. Les causes des douleurs à l’ATM

Les os de l’ATM sont séparés par un disque cartilagineux qui favorise le mouvement fluide de la mâchoire. En cas d’irritation des muscles, le disque se déplace. Les symptômes courants se manifestent notamment par un bruit sec, un craquement ou une sensation de craquement, de la sensibilité musculaire ou articulaire et l’incapacité à ouvrir grand la bouche.

Il existe trois grandes catégories de douleurs à l’ATM :

  • une douleur aux muscles qui contrôlent la mâchoire et à ceux qui s’attachent au cou et aux épaules – la plus courante;
  • un dérèglement interne de l’articulation ou une dislocation (déplacement) discale;
  • une maladie articulaire dégénérative dans l’articulation de la mâchoire, comme l’arthrite.

Les blessures et tensions à la mâchoire, de même que le grincement ou le serrement de dents peuvent accroître le risque de développer ces douleurs.

2. La gestion des douleurs à l’ATM

Il existe plusieurs moyens de soulager les douleurs à l’ATM :

  • Éviter les mouvements extrêmes de la mâchoire et les aliments très durs.
  • Appliquer de la glace
  • Apprendre des techniques pour se détendre et réduire le stress
  • Faire de légers étirements de la mâchoire pour en améliorer la mobilité
  • Masser les tissus mous

3. Les chiropraticiens peuvent vous aider

Les chiropraticiens peuvent vous aider de plusieurs façons, notamment :

  • par des manipulations articulaires pour aider à rétablir la mobilité;
  • par des techniques de détente des muscles voisins en passant par la bouche.

Consultez votre chiropraticien pour déterminer le traitement qui vous convient le mieux.

Prévention des chutes, 2e partie:

Infolettre de juin 2020

Sources (texte et image): Canadian Chiropractic Association.

Une simple chute peut entraîner des blessures graves qui affectent votre quotidien et votre autonomie. Vous réduirez les
risques en améliorant votre force et votre sens de l’équilibre.
undefined

Renforcer les jambes pour améliorer la stabilité.
Des jambes solides vous rendront plus stable et pourraient faire la
différence entre rester debout et vous retrouver sur le sol. Toute
activité faisant appel aux jambes peut aider, à condition qu’elle vous
plaise. Voici quelques suggestions.

Marche rapide.
La marche rapide ne demande qu’une paire de chaussures dotées
d’un bon soutien. Faites une promenade après le souper ou allez à
l’épicerie à pied si vous avez peu d’achats à faire. Les occasions de
bouger ne manquent pas !

Musculation.
Les exercices de musculation des jambes se font facilement à la maison. Si vous préférez les cours en groupe, les centres
communautaires et les centres d’entraînement offrent souvent des programmes d’exercice pour différents âges. Essayez
aussi cet exercice de musculation tout simple :

Extension des jambes : cet exercice peut être fait devant la
télévision ou à table. En position assise, étirez une jambe et
soulevez-la doucement à une hauteur qui vous convient. Gardez la
position dix secondes si possible, puis passez à l’autre jambe. Au fur
et à mesure que vous vous renforcez, augmentez l’intensité de
l’exercice en ajoutant des poids aux chevilles.

undefined

Autres sports.
Il existe plusieurs autres activités pour vous aider à améliorer votre sens de l’équilibre et à vous renforcer :

  • La natation est un excellent choix si vous aimez l’eau.
  • La bicyclette est également bénéfique si vous vous sentez à l’aise. Portez un casque et tout autre équipement de
    protection.
  • Le yoga peut être adapté à tous les âges et est excellent pour améliorer votre souplesse.
  • Le golf constitue une occasion de marcher, en plus d’exiger de l’équilibre et de la coordination.
  • La danse est une excellente façon de faire travailler les jambes. Pratiquez-vous dans votre salon !

Ce ne sont là que quelques idées. Rappelez-vous simplement que toute activité qui vous fait bouger contribuera au maintien
de votre force et de votre sens de l’équilibre.

Quel objectif viser? Essayez de faire 20 minutes d’exercice tous les jours de
préférence et au moins trois fois par semaine. Il en va de votre autonomie !
Un chiropraticien peut vous aider à évaluer votre force et votre équilibre et vous recommander des exercices personnalisés.

Bon entraînement!